« Un fond de vérité »

Publié le par Monika Szymaniak

« Un fond de vérité »

« De l’autre côté de la fenêtre, des toitures gris foncé se détachaient sur un fond de pâturages gris clair, séparés du désert pâle des Carpates par le ruban plus sombre de la Vistule. Une voiture traversa le pont et deux entonnoirs de lumière fendirent le brouillard. Tout, dans ce tableau, était monochrome, y compris le cadre blanc de la fenêtre à la peinture craquelée, y compris le reflet du visage blême de Szacki, de ses cheveux blancs et de ses vêtements noirs.

Quel trou paumé ! pensa le procureur en inspirant la fumée. La pointe incandescente de sa cigarette brisa la composition uniforme du paysage. Un trou paumé dans lequel il était coincé depuis plusieurs mois – et si quelqu’un lui avait demandécomment il en était arrivé là, il aurait sans doute haussé les épaules en signe d’impuissance. »

Un fond de vérité (Ziarno prawdy), Zygmunt Miłoszewski, Mirobole, 2014. Traduction en polonais: Kamil Barbarski.